L'autonomie des universités reste à conforter

le
0
Le comité de suivi de la loi LRU (loi sur l'autonomie des universités) dévoile son rapport aujourd'hui.

Comme le révèle ce lundi, le journal Les Echos , le comité de suivi de la loi LRU (loi sur l'autonomie des universités) fait un bilan des expériences passées. Ce comité dit «de suivi de la loi LRU» a été institué par Valérie Pécresse, alors ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche et instigatrice de cette loi emblématique du quinquennat. «Quatre ans après son instauration, elle s'impose comme l'une des réformes majeures de ces dernières années. On constate un sentiment général d'irréversibilité du mouvement», affirment les membres du comité. Ces derniers émettent toutefois douze recommandations pour améliorer la loi.

Questions sur la réalité de l'autonomie

«Les critiques ne portent plus, pour la grande majorité des personnalités et organisations auditionnées, que sur certaines de ses dispositions; certes, les profondes mutations qu'elle a engendrées suscitent encore des craintes au sein de la communauté universitaire mais, à l'inverse

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant