L'automobiliste français paye de plus en plus pour rouler de moins en moins

le
0
L'automobiliste français paye de plus en plus pour rouler de moins en moins
L'automobiliste français paye de plus en plus pour rouler de moins en moins

(Relaxnews) - Le budget moyen annuel d'un automobiliste en 2012 s'est élevé à 6.049¤ pour une voiture à essence (+1,2% en un an) et à 7.991¤ pour un diesel (+4,4%) selon le "Budget ACA de l'automobiliste" dévoilé mardi 4 juin. L'Automobile Club Association constate une tendance à rouler moins, notamment à cause de l'augmentation du prix de l'essence SP 95 (+4,4%) et du gazole (+4,5%).

Outre le prix des carburants, tous les secteurs de dépenses sont touchés par les augmentations : les assurances, l'entretien ou encore les péages autoroutiers. Enfin, selon l'ACA, les taxes représentent aujourd'hui 24% du budget automobile pour une Peugeot 308 diesel, 25% pour une Renault Clio essence et jusqu'à 34% pour une Renault Clio d'occasion.

Ce coût supplémentaire infligé aux automobilistes a une conséquence directe sur leur comportement puisqu'ils roulent moins qu'avant. Le parcours moyen d'un automobiliste circulant dans une voiture particulière fonctionnant à l'essence est passé en un an de 9.022km à 8.751km (-3%) tandis que le kilométrage moyen de ceux roulant au diesel passe de 15.476km à 15.368km (-0,7%).

Pour établir ses statistiques, l'ACA s'est basé sur deux modèles représentatifs des univers essence et diesel : une Renault Clio TCe, 1,2l de 103ch, finition Express Clim avec des émissions de CO2 de 125g/km et une Peugeot 308 HDI Access FAP 1,6l de 92ch rejetant 110g/km de CO2. Aucune des deux ne bénéficie du bonus écologique.

Le low-cost et l'occasion pour faire des économies

Le choix du low-cost permet d'alléger son budget, celui-ci passant à 5.449? dans le cas d'une Dacia Logan diesel. Bien que son prix catalogue soit inférieur de 30% à la Renault Clio, les économies globales réalisées ne sont finalement que de 12%.

Enfin, le budget d'un automobiliste ayant opté pour une voiture d'occasion est bien moindre, 2.787? en moyenne. Il réalise de substantielles économies sur l'entretien (30%), à l'achat (65%) et sur l'assurance (67%). Seules les dépenses en carburant sont plus importantes (12%), les modèles anciens consommant davantage.

db/ls

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant