L'automobile mondiale se réjouit de la reprise

le
0
À l'ouverture du Mondial de l'auto, les constructeurs ont annoncé des prévisions de ventes mondiales records. La croissance de l'Asie enchante les industriels, mais la situation en Europe suscite plus d'incertitudes

L'humeur des patrons est un excellent baromètre de la santé d'un secteur. Il y a deux ans, lors de la précédente édition du Mondial de l'automobile de Paris, les dirigeants présents ne parvenaient pas à cacher leur désarroi. Les traits tirés, ils en oubliaient de vanter les nouveautés exposées sur les stands, tant la crise financière les inquiétait. Lors de l'édition 2010, qui a ouvert ce jeudi ses portes au professionnels, ils sont apparus nettement plus détendus, n'hésitant pas à plaisanter. Presque sur un nuage.

«Après 2010, 2011 sera une nouvelle année record pour le marché automobile mondial», avec une croissance de l'ordre de 3 à 4% , se réjouit Carlos Ghosn, le PDG de Renault-Nissan. Pour cette année, il mise sur 70 millions de véhicules, un niveau qu'il estime supérieur à celui de 2009 (69 millions), après la forte chute des deux dernières années.

Volkswagen, le numéro un européen, regarde lui aussi l'avenir «avec optimisme», selon son

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant