L'automobile mondiale à la conquête de l'Inde

le
0
Au salon de New Delhi, qui ouvre ses portes au public ce samedi, les constructeurs misent sur une envolée du marché dans les prochaines années.

C'est Bollywood au salon de New Delhi! Les appareils photo crépitent alors qu'apparaît Ratan Tata, l'emblématique patron du conglomérat du même nom, sur le stand de Tata Motors. Dans la foulée, une troupe de danseurs aux couleurs chamarrées se lance dans une chorégraphie échevelée, avant de lever le voile sur trois modèles. Le PDG, suivi par une marée humaine, se rend ensuite sur le stand voisin assister à la conférence des marques Jaguar et Land Rover - tombées dans son escarcelle en 2008 - dans les vrombissements des derniers bolides de luxe. Mais les Indiens ne sont pas les seuls à mettre l'ambiance. Sur le stand Audi, l'arrivée d'une star du cinéma indienne, venue vanter les mérites du nouveau Q3, un SUV (sport utility vehicle), déclenche une émeute.

C'est sans doute la première fois que le salon de New Delhi, qui a lieu tous les deux ans, est pris à ce point au sérieux par les constructeurs étrangers - qui ont multiplié les présentations de nouveautés -

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant