L'automobile face à un nouveau business model

le
0
ENQUÊTE - Avec son étude annuelle, le cabinet d'audit KPMG montre que ce ne sont plus aux villes de s'adapter aux véhicules, mais à l'industrie automobile de revoir son business model, qui devra intégrer les enjeux de demain.

Demain, ce sont les véhicules qui s'adpteront à l'environnement. Non plus l'inverse. L'enquête annuelle très pointue de KPMG sur le secteur automobile souligne en effet que si jusqu'alors, les silhouettes des villes du monde se sont adaptées à l'abondance des voitures, désormais, elles sont boudées dans certains quartiers dits «zéro-émission» comme en Allemagne, sont taxées à l'entrée comme à Londres, ou sont «ingarables» faute de places de parkings réduites au maximum. Le nouveau concept d'agglomération sans voiture tel qu'il existe à Masdar aux Émirats arabe unis, où seules les voitures électriques ont le droit de rouler, mais en sous-sol, confirme cette tendance.

Face à ces «blocages» qui répondent au changement inéxorable du comportement des consommateurs, les constructeurs sont déjà dans la course à l'adaptation. Évidemment, le cap est mis sur les véhicules électriques ou hybrides, considéré comme le marché qui va le plus croître dans les cin

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant