L'auto française frappée par une nouvelle chute des ventes

le
0
Les immatriculations de voitures neuves ont baissé de 15 % en janvier. Le site d'Aulnay reste paralysé par la grève.

L'année n'a pas commencé sous les meilleurs auspices pour les constructeurs tricolores. Après avoir reculé de 14% l'an dernier - à moins de 1,9 million d'exemplaires -, le marché automobile français, premier débouché de PSA et Renault, a continué sa dégringolade. Les ventes de voitures particulières neuves ont chuté de 15% le mois dernier par rapport à la même période en 2012. Il s'agit du mois de janvier le plus bas depuis 1997.

«C'est très inquiétant. Au cours des prochains mois, on ne voit pas ce qui va permettre à la demande de repartir», souligne Flavien Neuvy, responsable de l'Observatoire Cetelem de l'automobile, qui estime que «le premier semestre va être extrêmement difficile». «Il n'y a personne dans les concessions. Face aux incertitudes économiques, les particuliers et les entreprises repoussent le renouvellement de leurs voitu...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant