L'auteur de l'attentat de 1981 contre Reagan va être libéré

le
0
    WASHINGTON, 27 juillet (Reuters) - Un juge a ordonné 
mercredi la libération de John Hinckley Jr, l'homme qui a tenté 
d'assassiner le président Ronald Reagan en mars 1981. 
    Dans son arrêt, le juge Paul Friedman estime qu'après 35 ans 
d'internement, il ne présente plus aucun danger pour lui-même ou 
pour la société. 
    Aujourd'hui âgé de 61 ans, Hinckley, actuellement détenu 
dans un hôpital psychiatrique fédéral, devra vivre chez sa mère, 
à Williamsburg, en Virginie, à 200 km environ au sud de 
Washington. 
    L'assignation à résidence est assortie d'obligations 
judiciaires, notamment des rendez-vous mensuels chez son 
psychiatre de Washington. Hinckley devra également informer le 
Secret Service, l'unité chargée de la sécurité présidentielle, 
de ses déplacements.  
    Le 30 mars 1981 à Washington, Hinckley avait tiré à coups de 
revolver sur le président républicain, le blessant grièvement 
deux mois à peine après son investiture. Le porte-parole du 
président, James Brady, un agent de police et un membre du 
Secret Service avaient également été blessés. 
    Un jury avait déclaré Hinckley pénalement irresponsable du 
fait de ses troubles mentaux. L'homme avait expliqué son geste 
par la volonté d'impressionner l'actrice Jodie Foster, pour 
laquelle il vouait une admiration obsessionnelle. 
 
 (Ian Simpson et Susan Heavey; Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant