L'auteur de l'attentat au Mali dit avoir «la haine de la France»

le
0
Ce Tunisien de 24 ans, qui a déposé un engin explosif devant l'ambassade de France, a affirmé aux policiers qu'il voulait «frapper un grand coup seul», après avoir fait partie de l'Aqmi.

L'homme qui a jeté un engin explosif devant l'ambassade de France à Bamako, au Mali, mercredi soir est un jeune Tunisien de 24 ans. Cet attentat a fait deux blessés légers, deux passants de nationalité malienne.

Interrogé par la brigade anti-criminelle de Bamako, Bachir Sinoun aurait déclaré avoir à titre personnel «la haine de la France». Le jeune Tunisien, né à Tunis en 1986, a également relaté qu'il a été contacté en 2005 par les islamistes armés lorsqu'il était «dans une école coranique en Mauritanie». Il a expliqué avoir ensuite passé «quatre mois dans les camps d'al-Qaida au Maghreb islamique» (Aqmi) dans le Sahara, où il a reçu «une formation idéologique et militaire». Avant de se fâcher «avec les gens d'Aqmi» et d'aller au Sénégal vendre des téléphones portables.

Il a affirmé avoir ensuite voulu montrer à ses «anciens camarades d'Aqmi» qu'il était «capable de frapper un grand coup tout seul». «C'est pourquoi je suis venu au Mali e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant