L'auteur de l'attaque de Paris a fait allégeance à Daech

le
6
L'AUTEUR DE L'ATTAQUE DE PARIS A FAIT ALLÉGEANCE À DAECH
L'AUTEUR DE L'ATTAQUE DE PARIS A FAIT ALLÉGEANCE À DAECH

PARIS (Reuters) - L'homme qui a percuté lundi à Paris un fourgon de gendarmes mobiles avec une voiture chargée de bouteilles de gaz aurait prêté allégeance à l'Etat islamique dans une lettre remise à son beau-frère, a-t-on appris mardi de source proche de l'enquête.

Cet homme de 31 ans, identifié sous le nom d'Adam Lotfi Djaziri, selon des sources policières, était fiché "S" depuis 2015 pour appartenance à la mouvance islamiste radicale.

Il avait fait l'objet d'une fiche de recherche Interpol émise à la demande de la Tunisie en 2013, mais qui n'était plus active, précise-t-on de source judiciaire.

(Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • vette350 il y a 6 mois

    cela fait 10 fois que je demande la mise en public des fiches S...on participe aux impôts on doit participer a la chasse aux sorcières

  • dsta il y a 6 mois

    C'est pas grave qu'il ait fait allégeance à Daech...on va l'écrire sur la fiche S!...Et voilà, c'est fait,...l'affaire est réglée!

  • mxnagg il y a 6 mois

    la c'est pas un probleme de fonctionnaires, c'est un probleme d'orientation strategique VALS a dit le Terrain ca sert a rien, ca coute trop cher on va mettre internet sur ecoute et Hop on regle tous les problemes, il devrait etre a St Anne avec camisole

  • paspil il y a 6 mois

    les fonctionnaires bons ou mauvais restent qq soit le gouvernement ... et c'est bien le coeur du pb sous la droite comme sous la gauche ...

  • CHANOMAR il y a 6 mois

    oui on voie bien la chaîne de comique qui nous gouvernaient avec leur incompétences mais il y a aussi la justice police et préfecture

  • mxnagg il y a 6 mois

    Organisation de Vals, approuve par Caseuneuve : Resultats edifiants. N'oubliez pas de museler Internent et faire passer la loi d'urgence dans la loi ordinaire pour masquer le n'importe grand quoi.