L'Australie s'adjuge son nouveau continent .

le
0
L'Australie s'adjuge son nouveau continent .
L'Australie s'adjuge son nouveau continent .

Au terme d'un match au scénario incroyable, l'Australie remporte, après prolongations, sa première Coupe d'Asie des Nations de l'histoire, contre la Corée du Sud (2-1). A domicile, les Socceroos ont réussi leur pari et finissent en beauté une compétition qui a offert du grand spectacle.


Australie - Corée du Sud
(2-1)

M. Luongo (45'), J. Troisi (106') pour Australie , H. Son (91') pour Corée du Sud.


Quelques instants supplémentaires accordés par l'homme en noir : une réalité de chaque match de football qui est le plus souvent rangée au rang des détails. Pas pour l'Australie et la Corée du Sud qui ont profité tour à tour de ces minutes voire même secondes de rab pour se rendre coup pour coup. Juste avant la pause d'abord avec un contrôle orienté suivi d'un missile de la part de Luongo pour l'ouverture du score australienne. Puis sur une combinaison coréenne gagnante, conclue par Son pour envoyer tout le monde en prolongation à quelques secondes du coup de sifflet final. Et enfin sur un but décisif de Troisi, juste avant l'intervalle de ces deux périodes supplémentaires. Tim Cahill peut partir en paix, avec enfin une ligne glorieuse sur son palmarès, la relève est assurée pour un bon moment. Le football australien a de beaux et longs jours devant lui.
Le bon moment de Luongo
Une finale ne se joue pas, elle se gagne. L'adage est connu et illustre souvent des rencontres fermées et peu spectaculaires. Le début du dernier acte de cette Coupe d'Asie des Nations 2015 n'y échappe pas malgré un rythme enjoué et une ambiance au rendez-vous au Stadium Australia de Sydney. Seuls quelques centres dangereux devant la cage Mathew Ryan et un coup franc juste au dessus de Jedinak (8e) font passer quelques frissons dans les travées. Il faut sinon faire avec beaucoup d'erreurs techniques et des tacles ravageurs des deux côtés. De quoi justifier sereinement l'acronyme CAN. Toutefois, telle la Guinée Equatoriale à des milliers de kilomètres, l'Australie a ce grain de folie du pays organisateur qui fait toute la différence. Secoués par une tête de Kwak Tae-hwi juste à côté (24e), les Socceroos enclenchent enfin la marche avant. Tim Cahill est évidemment à l'origine du bond du kangourou mais l'ancien attaquant d'Everton ne trouve que les gants de Kim Jin-hyeon après un superbe enchainement (25e). Son Heung-min veut...








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant