L'Australie négocie la réinstallation de ses demandeurs d'asile

le
0
    SYDNEY, 20 février (Reuters) - L'Australie est en discussion 
avec l'Indonésie, la Malaisie, les Philippines et trois autres 
pays pour qu'ils prennent en charge des demandeurs d'asile 
actuellement détenus en Papouasie-Nouvelle Guinée et à Nauru, 
dans l'océan Pacifique, rapporte samedi le Sydney Morning 
Herald. 
    Les négociations avec les trois pays d'Asie du Sud-Est 
portent sur la relocalisation de 1.459 demandeurs d'asile, 
précise le journal. Les trois autres pays impliqués dans les 
discussions ne sont pas nommés.  
    L'Australie offre de l'argent en échange de la prise en 
charge permanente des réfugiés.      
    Le pays s'est doté d'un arsenal législatif draconien à 
l'encontre des réfugiés qui tentent de se rendre sur 
l'île-continent.  
    Depuis 2012, ceux qui sont interceptés en mer alors qu'ils 
tentent de gagner le pays sont expédiés dans des camps qualifiés 
de dangereux et insalubres à Nauru et en 
Papouasie-Nouvelle-Guinée, et n'ont plus le droit de demander 
l'asile en Australie. 
    Une porte-parole du Premier ministre Malcolm Turnbull n'a 
pas souhaité commenter l'information du journal.  
    La ministre des Affaires étrangères Julie Bishop a averti 
que les discussions n'en étaient qu'à leurs débuts et que les 
enjeux de politique locale pèseraient sur les négociations. 
    Une élection présidentielle est ainsi prévue aux Philippines 
le 9 mai prochain. 
    L'Australie, dont la politique d'asile est critiquée par les 
Nations unies et les alliés occidentaux de Canberra, a déjà 
tenté de passer plusieurs accords avec les pays de la région.  
    is celui qu'elle a signé avec le Cambodge n'a guère été 
concluant: il a été suspendu après que seulement quatre 
demandeurs d'asile ont été réinstallés. 
    La Haute Cour australienne a également invalidé en 2011 un 
accord avec la Malaisie, car celle-ci n'est pas signataire de la 
convention des Nations unies sur les réfugiés.  
     
 
 (Peter Gosnell; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant