L'Australie drague les ex-soldats britanniques

le
0
En mal de recrues dans les secteurs les plus qualifiés, l'armée australienne cherche à profiter des réductions d'effectifs au sein des forces britanniques, soumises à un plan d'austérité.

«Armée de 80.000 hommes cherche ingénieurs pour former ses pilotes et conduire ses sous-marins. Anglais indispensable. Anciens soldats des forces alliées bienvenus.» Telle pourrait être l'annonce publiée par le gouvernement australien, dont l'armée fait face à des difficultés de recrutement au sein de sa propre population.

En cause, explique le quotidien The Autralian, le boom du secteur minier qui attire, avec des salaires conséquents, une main-d'oeuvre qualifiée dont beaucoup d'ingénieurs. Résultat, plusieurs secteurs, dont l'armée, peinent à attirer ces cerveaux. La marine australienne, en particulier, en a besoin pour piloter ses avions de combat, ses hélicoptères et ses sous-mariniers.

17.000 postes vont disparaître en Grande-Bretagne

Pour résoudre cette équation défavorable, l'armée australienne a donc décidé de se tourner vers l'étranger. La marine a ainsi récemment envoyé une délégation en Grande-Bretagne pour examiner les possibilités de recrutemen

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant