L'Australie dévoile un plan pour éviter le départ de djihadistes

le
0

SYDNEY, 26 août (Reuters) - Le gouvernement australien a dévoilé mardi une série de mesures destinées à éviter que de jeunes ressortissants du pays se radicalisent et se rendent à l'étranger, comme en Irak ou en Syrie, pour y combattre aux côtés des djihadistes. Le Premier ministre australien, Tony Abbott, a déclaré qu'au moins 60 Australiens combattaient dans ces deux pays, avec l'appui d'une centaine de personnes restées en Australie. "Cela signifie que nous pourrions avoir à faire face à davantage de terroristes potentiels qui ont grandi ici", a-t-il dit dans un communiqué. Il a précisé que le gouvernement allait consacrer 630 millions de dollars australiens (environ 444 millions d'euros) au nouveau plan, qui prévoit notamment la mise sur pied d'une agence chargée de superviser le retour de combattants. L'Australie plaide avec les Etats-Unis pour l'adoption par l'Onu de nouvelles règles pour traiter la question de ces ressortissants de pays occidentaux qui vont combattre au Moyen-Orient puis font peser de possibles menaces en cas de retour. (Jane Wardell; Simon Carraud pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant