L?Australie convertit son armée aux énergies renouvelables

le
0
L'armée américaine s?est elle aussi montrée intéressée par ce système basé sur les énergies renouvelables.
L'armée américaine s?est elle aussi montrée intéressée par ce système basé sur les énergies renouvelables.

Dans un futur pas si lointain, l'armée australienne pourrait bien faire place nette aux technologies propres.



Réduire les impératifs logistiques tout en économisant des sommes rondelettes. Les avantages apportés par les énergies renouvelables sont indéniables et ils ont fini par séduire les hauts dignitaires de l'armée australienne. Le photovoltaïque, la géothermie et l'éolien sont les trois principales sources d'énergies vertes ciblées par l'Organisation de la recherche scientifique et industrielle du Commonwealth (CSIRO), qui pilote un programme environnemental en partenariat avec l'Organisation scientifique et technologique de l'armée australienne (DSTO).


Ces sources d'énergie éviteraient également les risques liés à l'utilisation de moteurs à combustion et aux générateurs électriques conventionnels. Signalons tout de même que ce n'est pas la première fois que l'on parle de renouveau énergétique dans le domaine militaire : en juillet dernier, l'école des sciences appliquées de la Cranfield University (Grande-Bretagne) a en effet conçu un système piezo-électrique destiné à alléger l'attirail que transportent les soldats, qui peuvent parfois se déplacer avec 10 kilogrammes de batteries.



L'énergie durable pour chaque soldat


Les chercheurs australiens ont quant à eux travaillé sur un dispositif permettant l'alimentation de dispositifs électroniques grâce à un système similaire à celui créé par l'université britannique. Baptisé Flexible Integrated Energy Device (FED), il comprend également des panneaux solaires individuels ainsi qu'une batterie divisible plus simple à transporter.


Évidemment, on imagine mal les militants écologistes l'approuver au regard de son utilisation à des fins militaires. Il n'empêche que l'on ne peut pas non plus reprocher à l'armée de vouloir se mettre au vert...


Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant