L'austérité a pesé sur la croissance française en 2012

le
0
L'Insee a calculé les effets des prix du pétrole et de la crise de la dette sur la croissance des pays de la zone euro. Le PIB français a été amputé de 0,8 point par la consolidation budgétaire.

Les prix du pétrole et la crise de la dette ont, ces deux dernières années, particulièrement ralenti l'activité en zone euro. Une étude de l'Insee souligne que tous les pays n'ont néanmoins pas été logés à la même enseigne. Dans ce document publié ce jeudi, l'Institut national de la statistique indique que le pétrole a amputé la croissance de la zone d'un quart de point en 2011 et en 2012, «un peu plus en France et en Allemagne».

Sur cette période, la crise des dettes souveraine a davantage pénalisé l'Europe du Sud que l'Europe du Nord. De fait, les taux ont augmenté en Italie et en Espagne, pesant sur «l'investissement via la progression associée des taux privés», souligne l'étude. En revanche, les croissances françaises et allemandes en ont bénéficié, «leur det...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant