L'augmentation des exportations de sucre contestée au Pakistan

le
0

(Commodesk) La récente décision des autorités pakistanaises d'augmenter les quotas d'exportations de sucre fait débat. Début mai, lors d'une réunion du Comité de coordination économique (ECC), le gouvernement a autorisé les exportations de 400.000 tonnes de sucre en 2012, contre seulement 100.000 auparavant. Cette décision a été motivée par la récolte record attendue, à 4,7 millions de tonnes.

Mais l'ampleur de la contrebande avec l'Afghanistan fait craindre un dérèglement du marché. Avec une production de 4,7 millions de tonnes, une consommation nationale de 4,2 millions de tonnes et des stocks inférieurs à 1 million de tonnes, la marge de man½uvre reste faible. Dès le mois de févier, les autorités du Penjab, le plus grand Etat producteur du Pakistan, avaient mis en garde à propos des risques de pénurie, puisqu'une partie importante de la production est expédiée illégalement vers l'Afghanistan. Ce pays tirerait l'essentiel de sa consommation, près de 300.000 tonnes par an, de la production pakistanaise acheminée illégalement.

Cette semaine, plusieurs fonctionnaires du ministère de l'Alimentation, cités par Business Record sous couvert d'anonymat, ont estimé que la contrebande n'avait pas du tout été prise en compte dans la décision d'autoriser les exportations supplémentaires. Car la consommation devrait augmenter pendant le mois de ramadan, à partir de juillet prochain, et le pays pourrait alors être contraint d'importer du sucre.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant