L'audit bancaire de la BCE sera sans pitié, dit Danièle Nouy

le
2
DANIÈLE NOUY PRÉVIENT QUE L'AUDIT BANCAIRE DE LA BCE SERA SANS PITIÉ
DANIÈLE NOUY PRÉVIENT QUE L'AUDIT BANCAIRE DE LA BCE SERA SANS PITIÉ

FRANCFORT (Reuters) - Le bilan de santé des banques européennes auquel procédera le nouveau superviseur du secteur ne sera crédible que si certaines d'entre elles échouent, déclare sa présidente Danièle Nouy dans un entretien publié lundi par le Financial Times.

Le mécanisme de supervision unique (MSU) prendra en charge la supervision des plus grandes banques de la zone euro - environ 130 établissements - à compter de novembre, sous les auspices de la Banque centrale européenne.

Avant cela elle procédera à des tests, dont le président de la BCE Mario Draghi avait dit l'an dernier qu'ils ne seraient crédibles que si des banques étaient recalées.

"Le président de la BCE a dit que cela était une condition donc je serai d'accord avec lui (...), et il semble précisément que c'est ce que les marchés attendent d'un tel exercice. Alors oui, probablement c'est le cas", a-t-elle déclaré.

"Je n'ai aucune idée du nombre de banques qui ne passeront pas. Ce que je sais, c'est que nous voulons avoir le niveau le plus élevé de qualité (...) et qu'une faillite bancaire pourrait arriver."

L'instauration du superviseur unique fait partie du projet d'union bancaire qui vise à ce que les banques européennes soient mieux armées face à de futures crises.

Eva Taylor, Véronique Tison pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.