L'audience sur l'extradition de Polanski reportée à mi-septembre

le , mis à jour à 15:17
1

VARSOVIE (Reuters) - Un juge polonais a reporté à la mi-septembre l'audience au cours de laquelle sera jugée la demande d'extradition présentée par la justice américaine contre le réalisateur Roman Polanski dans le cadre d'une condamnation pour abus sexuel sur une mineure en 1977.

La date précise de l'audience sera précisée ultérieurement, a indiqué le juge Dariusz Mazur lors d'une audience au tribunal de Cracovie, vendredi.

Le magistrat avait auparavant sollicité l'aide juridique du département américain de la Justice dans cette affaire, précisant que l'administration américaine avait jusqu'au 8 août pour formuler une réponse.

Roman Polanski est sous le coup d'une demande d'extradition dans une affaire de relation sexuelle avec une mineure de 13 ans, Samantha Geimer, lors d'une séance de photos pour le magazine Vogue à Los Angeles en 1977.

Polanski avait plaidé coupable et passé 42 jours en prison avant d'être remis en liberté dans l'attente d'un jugement définitif.

Craignant que le magistrat ne revienne sur l'accord passé à l'époque et le condamne à une peine d'emprisonnement de plusieurs années, il avait fui les Etats-Unis l'année suivante.

(Wojciech Zuramski; Pierre Sérisier pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le vendredi 22 mai 2015 à 15:38

    un pedophile illustre tranquille depuis 1977, défendu par toute la communauté organisée (Lang, Finfelcrout etc etc.) ; comment voulez vous que les pédophiles moins connus soient découragés ? Ils croient que c'est toléré... elle est belle notre "élite" , elle est belle !