L'attrait pour les actions devrait se poursuivre jusqu'en 2015

le
3

Le rebond des actifs risqués ces dernières semaines est dû aux espoirs de trêve russo-ukrainienne, aux annonces de la Banque centrale européenne et à l'amélioration du contexte macroéconomique. Cette embellie devrait se poursuivre jusqu'au début 2015.   

(lerevenu.com) - Une reprise inégale   Les dernières données corroborent notre scénario d'une croissance égale ou supérieure à la tendance pour le second semestre en dépit d'un écart croissant entre les deux côtés de l'Atlantique. Alors que les résultats des enquêtes américaines suggèrent un très bon troisième trimestre lié à la robustesse du secteur manufacturier (indice ISM à 59 en septembre et fortes améliorations des enquêtes des Fed régionales), les chiffres de la zone euro sont plutôt décevants.    Bien que nous estimons que les tensions géopolitiques puissent peser sur l'activité économique en général, et sur le climat de confiance en Europe en particulier, la consommation américaine surfe sur le haut de la vague, la confiance atteignant des niveaux très confortables. Le Japon devrait renouer avec une croissance fragile, tandis que la Chine lance un nouveau plan de relance.  

Les Etats-Unis en pleine croissance   Les derniers chiffres en provenance des Etats-Unis affichaient un net optimisme. Le PIB pour le deuxième trimestre a été révisé à la hausse à 4,2% en rythme annualisé. En outre, une série d'enquêtes prévisionnelles suggère

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlemonn4 le mardi 16 sept 2014 à 16:38

    Un conseil pour les derniers investisseurs particuliers; sortez! A vant que les banques/assurances, les bras séculiers de l'état français, ne vous spolient dans les prochains mois lorsque la dette française sera attaquée! achetez du tangible (forêts, terres, vignes, immo...) malgré la déflation pas de pierre papier ni des placements financiers qui ne servent que la gestion collective des financiers mais dont les performances sur le long terme ne sont malheureusemen que rarement au rendez-vous.

  • mlemonn4 le mardi 16 sept 2014 à 16:20

    Encore un qui a raison et qui explique le comment du pourquoi il y a un attrait pour les actions! il y a bien longtemps qu'il n'y a en plus si ce n'est que pour les seuls protagonistes de la finance qui eux essaient toujours de persusader des pigeons; problème, c'est qu'il y en a de moins en moins! tant mieux car ces financiers finiront par s'éliminer les uns les autres faute de trouver d'autres couillons! on se débarrassera de cette finance qui n'a toujours pas retenu les leçons de ses erreurs!

  • M1508701 le mardi 16 sept 2014 à 13:27

    Il faudrait expliquer a ce MONSIEUR le niveau des volumes qui , se limitent a sa barbichette de bobo vivant dans un autre monde .