"L'attitude puérile" de Serge Aurier fustigée au tribunal

le , mis à jour à 13:58
2
Le défenseur du Paris Saint-Germain a été condamné pour avoir agressé un policier lors d'un contrôle d'alcoolémie.
Le défenseur du Paris Saint-Germain a été condamné pour avoir agressé un policier lors d'un contrôle d'alcoolémie.

Serge Aurier est un défenseur, mais se montre volontiers attaquant. Le joueur du Paris Saint-Germain (PSG) a été condamné lundi 26 septembre par le tribunal correctionnel de Paris à deux mois de prison ferme, une peine entièrement aménageable. Le procureur a dénoncé « l'attitude puérile » d'un joueur qui, alors qu'il sortait de boîte de nuit sur les Champs-Élysées le 30 mai au petit matin, avait refusé de se soumettre à un contrôle de police. Le jeune homme, après plusieurs sommations infructueuses, avait fini par quitter le siège passager d'une Porsche Cayenne aux vitres teintées, garée au milieu de la route et empêchant toute circulation. Palpé par mesure de sécurité, face contre la carrosserie de la voiture, Serge Aurier avait alors lancé un violent coup de coude sur le thorax de l'agent de la BAC nuit, selon le témoignage de ce dernier. Des faits qui lui avaient valu une nuit en cellule de dégrisement et une convocation en justice.

Lundi matin, devant le tribunal correctionnel de Paris, Serge Aurier est arrivé détendu dans une chemise noire au col blanc, plaisantant volontiers avec son avocate. Le footballeur connaît bien la justice, à laquelle il a eu affaire à plusieurs reprises. Son casier judiciaire porte trace de cinq condamnations pour conduite sans permis, la dernière remontant à mai 2016 -? il avait alors écopé de trois mois de prison avec sursis. Le sportif, lui, affirme ne pas s'en souvenir...

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius il y a 2 mois

    Dans 10 ans, on le retrouvera dans le caniveau qu'il n'aurait jamais dû quitter

  • aerosp il y a 2 mois

    pourtant les gens de la bac sont vraiment des tendres