L'attentat suicide de Damas a fait plus de 70 morts-OSDH

le
1
    BEYROUTH, 1er février (Reuters) - L'attentat suicide 
revendiqué par l'Etat islamique dimanche à Damas a fait plus de 
70 morts, selon un nouveau bilan publié lundi par l'Observatoire 
syrien des droits de l'homme (OSDH). 
    L'attentat, réalisé par l'explosion d'une voiture piégée et 
un double suicide, a eu lieu à Sayeda Zeïnab, principal quartier 
chiite de la capitale syrienne, au moment où le gouvernement 
syrien et l'opposition divisée entamaient à Genève un processus 
de discussions pour tenter de mettre fin à la guerre civile. 
  
    Selon l'OSDH, qui fait un point quotidien sur la guerre en 
Syrie à partir de contacts sur le terrain, l'attaque visait un 
autobus militaire transportant des miliciens chiites au moment 
de la relève de la garde. Selon l'ONG basée à Londres, 42 des 
victimes décédées sont des combattants alliées au gouvernement 
syrien. 
    Le Hezbollah chiite libanais ainsi que des milices 
irakiennes et iraniennes sont très implantées à Sayeda Zeïnab, 
lieu de pèlerinage pour les chiites du monde musulman. 
    L'EI revendique un islam sunnite fondamentaliste tandis que 
les gouvernants syriens sont essentiellement alaouites, un 
courant du chiisme. 
 
 (John Davison; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 le lundi 1 fév 2016 à 10:37

    On attend toujours la condamnation de cet acte odieux par Fabius.