L'attentat de Boston rapproche Poutine d'Obama

le
0
DÉCRYPTAGE- Après l'attentat de Boston, le chef du Kremlin propose son aide à son homologue américain. Comme il l'avait proposée à George W. Bush après le 11 septembre 2001, pour présenter un front uni face au terrorisme.

Correspondant à Moscou

Face à la menace du terrorisme international, les agacements diplomatiques ne sont plus de mise: c'est un message de soutien sans équivoque que Vladimir Poutine a adressé mercredi à son homologue américain, Barack Obama. La formulation rappelle la lettre envoyée douze ans plus tôt par le même chef du Kremlin, mais expédiée alors à un autre locataire de la Maison-Blanche, Georges W. Bush. C'était au lendemain des attentats du 11 septembre.

«Vladimir Poutine a fermement condamné ce crime barbare et exprimé la conviction que la lutte contre le terrorisme nécessite une coordination active des efforts de toute la communauté internationale», selon un communiqué du Kremlin, diffusé mercredi matin. Par a...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant