L'attaque monégasque face au test ultime

le
0
L'attaque monégasque face au test ultime
L'attaque monégasque face au test ultime

En affrontant la meilleure défense d'Europe, la puissance offensive de Monaco se voit proposer un défi qui peut la faire basculer dans une nouvelle dimension.

"Au bord des larmes" selon Danijel Subasic après la finale de la Coupe de La ligue perdue face au PSG (1-4) le 1er avril dernier, Kylian Mbappé avait subi la loi de Thiago Silva ce soir-là. Le Brésilien avait réussi à museler le prodige monégasque en le faisant tout d'un coup passer pour un petit garçon. Quelques jours plus tôt sur la pelouse du Stade de France, c'est Sergio Ramos qui avait montré au natif de Bondy ce qui le séparait encore du très haut-niveau. Ce soir (20h45), face à la Juventus Turin en demi-finale aller de la Ligue des Champions, Mbappé et ses compères de l'attaque monégasque vont se frotter à ce qui se fait de mieux sur le plan défensif en Europe.

La référence européenne

Avec 24 buts encaissés depuis le début de la saison (dont seulement deux en Ligue des Champions), la Vieille Dame est LA référence européenne dans ce secteur. A l'image de la double confrontation face au FC Barcelone lors du tour précédent, la défense turinoise semble d'autant plus hermétique quand l'opposition offensive se montre féroce. Comme on peut le voir avec l'équipe nationale italienne, la meilleure défense d'Europe ne se résume pas à sa dernière ligne défensive. Le système est parfaitement huilé, les lignes coulissent quand il le faut et chaque joueur connaît son rôle sur le bout des doigts. Même quand l'attaque adverse a la sensation d'avoir fait la différence, un défenseur ou Gianluigi Buffon parviennent pratiquement toujours à éviter le pire. Si la suspension de Sami Khedira peut présenter un motif d'espoir pour déséquilibrer cette défense, les solutions de rechange (Rincon, Sturaro, Marchiso, Lemina) sont nombreuses pour Massimiliano Allegri. Si ce forfait est bon à prendre, on n'imagine mal qu'il perturbe l'équilibre légendaire de la défense des Bianconeri.

Une opposition nouvelle

A contrario, Monaco peut se targuer d'être la meilleure attaque du contient juste derrière celle du FC Barcelone. Avec 116 buts marqués en Ligue 1 et depuis le début de la phase de poules de la Ligue des Champions, l'armada offensive de l'ASM a martyrisé de nombreuses défenses aux quatre coins de l'Europe. Ce rendez-vous face à la Juventus représente malgré tout un nouveau défi pour le secteur offensif monégasque. Les 12 buts inscrits face à Manchester City et Dortmund lors des tours précédents sont un vrai gage de qualité, mais ils ont été inscrits face à deux équipes connues pour ouvrir le jeu et offrir des occasions à leurs adversaires. A l'instar de ce que peuvent proposer l'Atlético Madrid ou Chelsea, la Juventus ne laissera que très peu d'espaces aux attaquants monégasques. Contrairement à ses adversaires précédents, la formation italienne peut parfaitement se "contenter" de défendre et placer quelques banderilles en contre-attaque.

Marquer les esprits

Ce nouveau type d'opposition représentera un test pour cette attaque monégasque qui aura l'occasion de montrer que son efficacité ne dépend en rien de l'adversaire. En marquant à nouveau les esprits face à la Juventus comme ils l'ont déjà fait depuis le début de la saison, les Monégasques frapperaient un énorme coup sur la scène européenne au point de s'affirmer comme l'une des meilleures équipes de club qu'ait pu connaître la France dans l'histoire des Coupes d'Europe. Buteur à cinq reprises depuis le début de la phase à élimination directe, Mbappé sera à nouveau scruté de près. On espère qu'il ne versera pas de larmes au moment de rentrer aux vestiaires.

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant