L'attaque d'une maison de retraite n'est pas liée au "terrorisme islamiste"

le
0
    PARIS, 25 novembre (Reuters) - Aucun élément ne permet à ce 
stade de relier l'attaque d'une maison de retraite jeudi soir 
dans l'Hérault à du terrorisme islamiste et un suspect est 
activement recherché, a déclaré vendredi le procureur de 
Montpellier. 
   "On ne peut pas à cet instant être précis sur les motivations 
de l'auteur. Ce que l'on peut dire c'est qu'en l'état de 
l'enquête il n'y a pas de lien, aucun lien quelconque, avec du 
terrorisme islamiste", a déclaré Christophe Barret lors d'une 
conférence de presse.  
   Il a précisé que l'enquête avait permis d'identifier un 
suspect dans le cadre d'une "piste locale", c'est à dire "dans 
l'entourage de la maison de retraite" de Montferrier-sur-Lez 
(Hérault), près de Montpellier. 
    Un homme cagoulé a fait irruption jeudi soir dans 
l'établissement et tué une aide soignante à l'arme blanche.  
 
 
 (Gérard Bon, édité par Marine Pennetier) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant