L'attaque commise lundi à Jérusalem était un attentat suicide

le
0
    JÉRUSALEM, 21 avril (Reuters) - L'attaque commise lundi 
contre un bus de Jérusalem dans laquelle 15 personnes ont été 
blessées était un attentat suicide, a annoncé jeudi la police 
israélienne. 
    Selon le Shin Bet, les services de sécurité intérieure 
israéliens, l'auteur de l'attaque était lié au Hamas, 
l'organisation qui contrôle la bande de Gaza. 
    Les attentats suicide contre des bus israéliens étaient l'un 
des modes opératoires des attaques palestiniennes de la deuxième 
Intifada, dans les années 2000-2005, mais ils se sont raréfiés 
ensuite, notamment depuis la construction de la barrière de 
sécurité qui sépare la Cisjordanie du territoire israélien. 
    Depuis octobre, des Palestiniens mènent des attaques à la 
voiture bélier, à l'arme blanche ou encore à l'arme à feu. 
    Les forces de sécurité ont arrêté plusieurs complices 
présumés de l'auteur de l'attaque, Abdel-Hamid Abou Srour, un 
jeune homme de 19 ans. 
    Selon le Centre d'information palestinien, une organisation 
pro-Hamas, Abdel-Hamid Abou Srour était membre des brigades 
Ezzedine al Kassam, l'aile militaire du mouvement. 
    Blessé dans l'explosion de sa bombe, Abdel-Hamid Abou Srour 
est mort mercredi dans un hôpital israélien. 
    Au cours des six derniers mois, 28 Israéliens et deux 
Américains ont été tués dans des attaques palestiniennes. Dans 
le même temps, les forces israéliennes ont tué au moins 191 
Palestiniens, dont 130 présentés par Israël comme des 
assaillants. 
 
 (Dan Williams,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant