L'Atlético tord le Bayern

le
0
L'Atlético tord le Bayern
L'Atlético tord le Bayern

Atlético de Madrid 1-0 Bayern Munich

Buts : Ferreira-Carrasco (35e)

Comme un seul homme, l'antre des Colchoneros explose. Le service de Griezmann dans la course de Carrasco, lancé pleine balle dans le coeur de la défense bavaroise, fait se lever les 50 000 aficionados de leurs strapontins. Un instant et une frappe croisée du Belge plus tard, ces mêmes supporters mugissent en l'honneur de l'ouverture du score des leurs. Mais plus qu'une simple réalisation, le peuple des bords du Manzanares fête là la prestation somptueuse de leurs poulains, capables de rendre presque inoffensive la formation de Carlo Ancelotti, pourtant auteur d'un 100 % de victoires depuis le début de la saison, quatre-vingt minutes durant. Pis, avec un nouveau penalty de Griezmann qui fracasse la barre transversale en toute fin de match, la facture aurait pu être plus lourde pour le champion allemand. Déjà éliminé de la dernière Ligue des Champions par ces Madrilènes, il confirme également la victoire mentale de Diego Simeone sur l'ancien entraineur du Real Madrid. Mais le Calderon n'en a cure : cette communion entre le public et les joueurs permet également à l'Atlético de prendre, en solitaire, les commandes de son groupe.

Quand la folie s'empare du Calderon :

They're enjoying this pic.twitter.com/eGprugNZ9s

— Sid Lowe (@sidlowe) 28 septembre 2016
Malgré ses rugissements, le Vicente Calderon est épuisé lorsque la mi-temps est officialisée. Les gorges des aficionados sont asséchées, leurs pupilles éclatées et leur coeur fatigué. Et pour cause, en l'espace de quelques minutes d'introduction ahurissantes, tant dans l'intensité que dans la qualité technique, les vingt-deux acteurs se livrent corps et âmes. Alors que les Bavarois, fidèles à l'héritage de Guardiola, offrent un visage vertical qui met à l'épreuve la défense rojiblanca, harcelée dans son dos par les appels de Müller, premier à défier Oblak (13e), les Castillans répondent…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant