L'Atlético remet ça face au Barça !

le
0

Tenant du titre, le FC Barcelone ne réalisera pas le doublé. La faute à une équipe de l’Atlético Madrid qui lui a posé à nouveau d’énormes problèmes. Grâce à un doublé d’Antoine Griezmann, les Colchoneros se qualifient pour leur deuxième demi-finale en C1 et éliminent comme en 2014 les Blaugrana en quarts.

Le debrief

Cette fois, l’Atlético n’a pas craqué face au Barça ! Les deux équipes se rencontraient mercredi pour la quatrième fois de la saison. Et, à chaque précédent, l’Atlético Madrid avait mené au score avant de se faire battre. Vainqueur à l’aller sans briller (2-1), le Barça a débuté la rencontre avec une rare prudence en faisant tranquillement tourner la balle au niveau de sa défense. Mais, petit à petit, les hommes de Diego Simeone, très déterminés, sont parvenus à faire monter leur bloc. Et cela a payé à la 36eme minute de jeu grâce à un centre somptueux de Saul Niguez repris de la tête par Antoine Griezmann, auteur là de son 28eme but de la saison. Une réalisation capitale puisqu’elle offrait alors la qualification à son équipe. Et, comme à l’aller, les Blaugrana ont attendu quelques minutes après la pause pour enfin entrer dans leur match et mettre sous pression leurs adversaires. Pourtant, cela ne s’est pas vraiment concrétisé au niveau des occasions. Il faut dire que les Madrilènes étaient parfois onze dans leur surface, après avoir craqué à l’aller à dix. Sans inspiration malgré l’entrée de l’ancien de la maison Atléti, Arda Turan, le FC Barcelone s’est fait surprendre sur un contre rondement mené par Luis Filipe, qui a provoqué la main d’Andrés Iniesta dans sa surface. Et c’est le patron de l’équipe, Griezmann, qui a doublé la mise sur penalty (88eme). Son dixième but sur ses dix derniers matchs, rien que ça ! Dans les arrêts de jeu, le Barça aurait dû bénéficier d'un penalty pour une main de Gabi dans sa surface. Mais l'arbitre de la rencontre n'a accordé qu'un coup-franc très bien placé que Lionel Messi n'a pas réussi à convertir en but pour la prolongation. Jan Oblak n’a ensuite plus été sollicité par les ailiers barcelonais et a pu célébrer avec ses coéquipiers un magnifique exploit face à l’équipe considérée comme la meilleure d’Europe. Les voilà en demi-finales pour la deuxième fois de leur histoire. La première fois, c’était après avoir éliminé les Barcelonais il y a deux ans… Des Catalans qui semblent craquer au mauvais moment, à l’image d’une Liga qui est loin d’avoir donné son verdict. A l’instar des Parisiens, c’est au milieu que les Barcelonais ont perdu de leur superbe. Et, face aux « pitbulls » madrilènes, cela s’est vu comme rarement…

Le film du match

7eme minute Filipe Luis centre de son côté gauche. Placé entre les deux centraux du Barça, Griezmann peut mettre sa tête, mais Ter Stegen capte le ballon au sol. 36eme minute (1-0) Mis sous pression, Alba manque son dégagement. Cela revient dans les pieds de Gabi qui sert Saul Niguez. Côté droit de la surface catalane, le milieu espagnol envoie un centre parfait de l’extérieur du gauche. Libre de tout marquage, Griezmann place une tête décroisée impeccable hors de portée de Ter Stegen. 42eme minute Neymar repique sur son pied droit et tente une frappe enroulée très lointaine. Mais Oblak est vigilant pour empêcher le ballon d’entrer dans sa lucarne gauche. 44eme minute Augusto Fernandez dévie un centre barcelonais et l’Atlético peut partir en contre. C’est Carrasco qui s’en charge. Le Belge ne voit pas l’appel à droite de Saul Niguez et se place sur son pied gauche. Sa frappe sèche en bout de course est belle, mais Ter Stegen est sur la trajectoire. L’Allemand ne capte toutefois pas le ballon, mais Saul Niguez n’avait pas suivi. 53eme minute La barre pour l’Atlético ! Balle mal dégagée par Piqué. Cela revient sur la tête d’Augusto Fernandez. Puis sur celle de Saul Niguez très puissante qui lobe Ter Stegen. Le gardien allemand est tout heureux de voir le ballon être renvoyé par sa barre transversale. 59eme minute Servi dans la surface, L.Suarez décale parfaitement à droite D.Alves qui centre fort en première intention. Mais sauvetage magnifique de Gabi dans ses six mètres devant Piqué. L’Atlético a eu chaud ! 61eme minute Contre de l’Atlético. Griezmann est lancé sur le côté droit et résiste au retour de Mascherano. Mais la frappe du Français est bien arrêtée par Ter Stegen. 67eme minute Servi dans la surface, L.Suarez remporte son duel avec Godin, qui chute dans sa surface, se retourne et place un pointu. Cependant, Oblak capte sa frappe puissante devant sa ligne. 87eme minute Penalty pour l’Atlético ! Les Madrilènes partent en contre et se retrouve à trois contre un. Filipe Luis est à la baguette et il réussit un petit pont sur Mascherano avant de tenter de servir à droite Griezmann, mais Iniesta dévie le ballon de la main de façon volontaire. L’arbitre italien siffle logiquement penalty, mais n’expulse pas le milieu espagnol. 88eme minute (2-0) Griezmann se charge du penalty et décide le frapper sur la gauche de Ter Stegen. L’Allemand est sur la trajectoire, mais le ballon termine sa course dans son petit filet. 92eme minute Messi tente sa chance sur un coup-franc placé juste devant la surface de l’Atlético. L’Argentin tente de trouver la lucarne gauche de Ter Stegen, mais cela juste au-dessus.

Les joueurs à la loupe

Atlético Madrid GRIEZMANN était en feu ! Toujours très disponible, l’attaquant français a testé son coup de tête une première fois en début de match, avant d’ouvrir la marque en première période. Après la pause, il n’a pas eu beaucoup de ballons à négocier, mais il n’a rien lâché dans son pressing et a été récompensé en convertissant son penalty. Il est devenu le premier Français à inscrire un doublé en C1 face au Barça. A ses côtés, CARRASCO a été très précieux, comme à l’aller, au niveau des remontées de balle. Passeur décisif sur son merveilleux centre et proche de marquer de la tête, SAUL NIGUEZ a réalisé une énorme partie sur son côté. Tout comme KOKE de l’autre. Titulaire dans l’entrejeu, AUGUSTO FERNANDEZ a formé avec GABI un duo extrêmement travailleur et très solide. Le second a réalisé un magnifique sauvetage après la pause. Très présent dans les airs, L.HERNANDEZ a été impeccable derrière. Cette fois, lui et GODIN, toujours aussi impérial dans les duels, n’ont pas laissé L.Suarez seul dans la surface. Gros match sur les côtés de JUANFRAN et de FILIPE LUIS. Aussi bien défensivement (ils avaient des clients) qu’offensivement où ils se sont montrés disponibles dès qu’ils l’ont pu. Vigilant sur une frappe de Neymar en première période, OBLAK a réalisé une magnifique sortie au poing à la 75eme minute de jeu. Une prestation très rassurante pour sa défense sur toutes ses interventions. FC Barcelone Le milieu de terrain barcelonais a rarement été autant en difficulté depuis quelques mois. Le symbole est une nouvelle fois RAKITIC. Comme à l’aller ou encore lors du Clasico perdu face au Real, le Croate a semblé emprunté physiquement et incapable de créer le moindre décalage. Remplacé par AR.TURAN (64eme) qui n’a pas apporté grand-chose face à son ancien club. INIESTA a été beaucoup plus actif, mais il n’a pas connu sa réussite habituelle quand BUSQUETS a été très discret. Peu de ballons récupérés pour le milieu défensif du Barça qui, en plus, a parfaitement été bloqué par les Madrilènes dans la construction du jeu. Résultat : les attaquants barcelonais ont eu très peu de bons ballons pour se faire remarquer. A l’image de L.SUAREZ, frustré en première période. Le héros du match aller a été pourtant le plus remuant après la pause, sans trouver l’ouverture. C’est le même constat pour NEYMAR, plutôt absent des débats. Une belle frappe à signaler en première période mais pas grand-chose d’autre. Déjà discret à l’aller, MESSI n’a pas été rayonnant. Il a dû chercher beaucoup de ballons en retrait et n’a pas été dangereux. Il s’est presque uniquement signalé sur un retour défensif assez improbable devant Carrasco en première période, c’est dire... Battu par Griezmann sur sa tête, MASCHERANO et PIQUE n’ont pas eu énormément de ballons chauds à gérer, mais ils n’ont pas été impressionnants. Le second a été très présent offensivement sur les coups de pieds arrêtés offensifs. Décisifs à l’aller, D.ALVES et ALBA ont bien sûr beaucoup participé au jeu de leur équipe, mais sans la même efficacité. Le Brésilien a été remplacé par SERGI ROBERTO à la 64eme minute de jeu. TER STEGEN a été délaissé par sa défense sur le but de Griezmann et a failli dévier le penalty du Français. Frustrant, même s’il a été irréprochable sur ses quelques autres interventions.

Monsieur l’arbitre au rapport

M.Rizzoli a réalisé 85 premières minutes quasi-parfaites au cours d’un match un peu moins heurté qu’à l’aller. Il a eu raison de ne pas siffler un penalty à l’Atlético pour une prétendue main de Piqué dans sa surface en première période. En revanche, il aurait certainement dû expulser Iniesta suite à sa main qui entraîne le penalty du 2-0. Mais il n’a pas voulu appliquer la double peine. A la 91eme minute de jeu, il a décidé de sanctionner une main de Gabi suite à un centre d’Iniesta. Une main dans sa surface. Mais il n’a accordé qu’un coup-franc devant la surface madrilène plutôt qu’un penalty. Une décision qui fera forcément beaucoup parler en Espagne.

Ça s’est passé en coulisses…

- Carrasco a de nouveau été aligné par Simeone au coup d’envoi de ce choc. Un seul changement par rapport au match aller : Augusto Fernandez remplace Torres, expulsé au Camp Nou. - En revanche, sans grande surprise, le FC Barcelone n’a pas modifié son onze de départ par rapport au match aller. - Le Barça a remporté 2-1 les deux rencontres de Liga l'ayant opposé à l'Atlético, cette saison. Avec donc en plus cette victoire à l’aller sur le même score.

La feuille de match

C1 (Quarts de retour) / ATLETICO MADRID – FC BARCELONE : 2-0

Vicente-Calderon (environ 53 000 spectateurs) Temps frais – Belle pelouse Arbitre : M.Rizzoli (ITA) (6) Buts : Griezmann (36eme et 88eme sp) pour l’Atlético Madrid Avertissements : Gabi (69eme), Godin (85eme) et Koke (95eme) pour l’Atlético Madrid - Neymar (76eme) pour le FC Barcelone Expulsion : Aucune Atlético Madrid Oblak (6) - Juanfran (7), L.Hernandez (7), Godin (7), Filipe Luis (8) - Koke (7), Augusto Fernandez (6) puis Savic (93eme), Gabi (cap) (7), Saul Niguez (8) - Carrasco (6) puis Partey (73eme), Griezmann (8) puis Correa (90eme) N'ont pas participé : Moya (g), Gamez, Kranevitter, Vietto Entraîneur : D.Simeone FC Barcelone Ter Stegen (5) – D.Alves (5) puis Sergi Roberto (64eme), Piqué (5), Mascherano (5), Alba (4) – Rakitic (3) puis Ar.Turan (64eme), Busquets (4), Iniesta (cap) (4) - Messi (4), Neymar (4), L.Suarez (5) N'ont pas participé : Bravo (g), Bartra, Douglas, Adriano, Munir Entraîneur : L.Enrique
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant