L'Atlético en embuscade, Sanabria porte Gijón

le
0
L'Atlético en embuscade, Sanabria porte Gijón
L'Atlético en embuscade, Sanabria porte Gijón

Alors que le Barça a connu son premier accroc en Liga depuis sept journées, son dauphin madrilène de l'Atlético a su en profiter en revenant à deux points du leader. De l'autre côté du classement, la bonne opération du week-end est à mettre au profit d'un Sporting Gijón qui dit gracias à sa pointe Sanabria.

L'équipe du week-end : Atlético de Madrid


Digne successeur de Thibaut Courtois, Jan Oblak se veut même un mur encore plus imperméable que le Belge. Avec une nouvelle clean sheet acquise au Nuevo Los Cármenes, le portier slovène enchaîne ainsi sa quatrième rencontre de Liga sans encaisser le moindre but. Une solidité défensive folle - les Colchoneros forment, avec six pions encaissés, la meilleure assise défensive d'Espagne - qui, couplée à la forme resplendissante d'Antoine Griezmann, fait de l'Atlético le véritable dauphin du FC Barcelone. Encore buteur, le Français a inscrit le but du break en seconde période. Avant lui, la tour de contrôle Godín venait d'ouvrir le score sur coup de pied arrêté. Cette recette offre un succès sans stress face à Grenade (0-2) et rappelle qu'elle avait mené les Matelassiers au titre domestique en 2014. Désormais à deux petits points des Blaugrana, et avec un calendrier plutôt favorable, ils peuvent espérer coller aux basques du leader catalan jusqu'à la fin de saison, avant d'espérer mieux. Pour sûr, cet Atlético de Madrid est, comme le désire Diego Simeone, "une équipe chiante à jouer". Et invaincue depuis septembre dernier.

Le Don Quichotte du week-end : Antonio Sanabria


Lorsqu'il accède au premier échelon national, le Sporting de Gijón s'inquiète. Interdit de recrutement à cause de comptes dans le rouge, il ne peut se renforcer que par le recrutement de joueurs en fin de contrat ou en prêt. Actuelle quatrième au classement, l'équipe des Asturies fait mieux que se défendre : elle surprend. Grand artisan de ce début d'exercice réussi, Alen Halilović, cédé par le FCB, a vu un autre joueur en prêt lui voler la vedette. Antonio Sanabria, jeune pointe paraguayenne de l'AS Roma, s'est défait à lui seul d'un autre promu, l'UD Las Palmas. D'abord renard des surfaces sur l'ouverture du score, puis à la reprise d'un centre dans les six mètres, il conclut son festival par un tacle rageur synonyme de 3-1. Plus qu'un show individuel, ce hat-trick permet au Sporting de se relancer après trois défaites consécutives : "Le plus important, c'est qu'au…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant