L'Athletic Bilboa Constrictor

le
0
L'Athletic Bilboa Constrictor
L'Athletic Bilboa Constrictor

Pour être tout à fait franc, Bilbao n'a pas vraiment touché le ballon ce soir, mais il s'est montré tellement courageux, oppressant et létal à la fois, qu'il a étouffé le Barça de long en large. Il va falloir en montrer beaucoup plus au match retour.

Athletic Bilbao 4-0 FC Barcelone

Buts : San José (13e), Aduriz (53e, 62e, sp 68e)

Immobile. Camouflé. Oppressant. Le boa laisse croire à sa victime qu'elle a le contrôle. Un premier coup porté contre toute attente sur une occasion qui n'en était pas vraiment une. La proie est blessée. Il faut maintenant appuyer haut et fort. Le futur dîner suffoque mais croit pouvoir s'échapper. L'étreinte se durcit jusqu'à devenir mortelle. Le Barça ne respire plus, c'en est fini. L'Athlétic n'a tenu le ballon que 30% du temps, mais patience, courage et pressing ont triomphé ce soir. Les Basques se sont appuyés sur le magnifique but de San José au quart d'heure de jeu pour contrer en seconde mi-temps et aller chercher cette grande victoire 4–0. L'Athletic Bilbao remporte le match aller de la Supercoupe haut la main contre la meilleure équipe d'Espagne et d'Europe 2014/2015. Et ça, ce n'est pas rien.

Ter Stegen n'est pas Neuer


9 minutes et 43 secondes. C'est le temps qu'il faut à Bilbao pour enchainer plus de trois passes d'affilée. Sinon, le reste du temps, c'est le Barça qui tient le ballon. Beaucoup. Trop. C'est qu'ils sont vaillants les Leones. Et patients aussi. Ils pressent haut et prennent finalement autant de risques que leurs adversaires puisque le Barça fait tourner le ballon dans son camp. La preuve, c'est que l'Athletic se crée la première occasion. Un tir d'Eraso sans angle. Un avertissement. Et puis quelques minutes plus tard, alors que les Basques sont toujours autant privés de ballon, Ter Stegen tente une sortie inutile sur un ballon aérien à l'extérieur de sa surface. Le ballon atterrit dans les pieds de San José au milieu de terrain qui frappe sans se poser de question. Il lobe le gardien allemand, qui s'est pris pour Neuer l'espace de quelques secondes, et marque certainement déjà l'un des buts de cette saison. 1-0.

San José.








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant