L'ASVEL signe un petit exploit face à Chalon

le
0
L'ASVEL signe un petit exploit face à Chalon
L'ASVEL signe un petit exploit face à Chalon

Premier match et première surprise. Pour le coup d?envoi de la saison en Pro A, l?ASVEL est allé chercher une courte mais très belle victoire sur le parquet de Chalon, le champion de France sortant (71-72). Un exploit d?autant plus grand que Villeurbanne a connu un été particulièrement compliqué. Une dernière saison catastrophique (12eme, pire classement de son histoire), des départs à la pelle, neuf défaites en dix matchs de préparation et des recrues (Thomas Larrouquis) pas encore prêtes? les Verts ne dégageaient pas forcément la sérénité.

Oui mais voilà, l?Elan n?est pas non plus en grande forme. Sur la lancée de son match des Champions totalement raté face à Limoges, les Chalonnais ont une nouvelle fois affichée leurs limites du moment. Malgré les arrivées de Shelden Williams (303 matchs de NBA) et de Marcus Denmon (drafté par les Spurs cet été) et son collectif bien rodé, le champion de France n?a jamais été en mesure de dominer son adversaire.

En tête de deux points à la pause (36-34), Chalon s?est retrouvé à courir après le score pendant presque toute la seconde mi-temps. Tant mieux pour le spectacle. Malgré le score serré, le dernier quart-temps se joue sur un très bon rythme. La partie s?emballe dans le money-time. Alors que l?Elan semble sur le point de céder, Jean Baptiste Adolphe Michel remet les deux équipes à égaliser (69-69).

Mais sur la possession suivante, Amary Sy, très bon pour son retour dans son club formateur (10 pts, 5 pds), claque un tir primé décisif. L?inévitable Blake Shilb sort alors de sa boîte pour revenir à un point. Sous la pression, les Villeurbannais rendent alors bêtement la balle aux joueurs de Chalon. Mais alors qu?il a le tir de la gagne dans les mains, « JBAM » rate son tir à mi-distance (71-72). Ce n?est certes que le début de saison et la prestation des Chalonnais était plus convaincante que face à Limoges, mais cette deuxième défaite en autant de sorties officielles laisse perplexe à quelques jours du début de l?Euroligue.

En revanche tout va bien pour le Paris-Levallois. Malgré les départs de Lamont Hamilton et d?Eric Chatfield, les Franciliens ont nettement dominé Orléans vendredi soir (93-75). Et ce sont justement les recrues qui se sont chargés de faire le spectacle. Alors que Sean May a ravagé la raquette de l?OLB (22 pts, 7 rbds), Antoine Diaw (19 pts, 7 pds) et Andrew Albicy (15 pts, 10 passes) ont régalé à mi-distance. Les Orléanais, orphelins d?Amara Sy, n?ont pu compter que sur Caleb Green (17 pts, 12 rbds). Insuffisant.

PRO A / 1ERE JOURNEE
Vendredi 5 octobre 2012
Chalon-sur-Saône ? ASVEL : 71-72
Paris-Levallois ? Orléans : 93-75

Samedi 6 octobre 2012
20h00 : Gravelines ? Strasbourg
20h00 : Cholet ? Dijon
20h00 : Boulazac ? Le Havre
20h00 : Roanne ? Poitiers
20h00 : Nanterre ? Limoges

Lundi 8 octobre 2012
20h30 : Le Mans ? Nancy

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant