L’'assurance vie trop bien rémunérée ?

le
0

L'assurance vie s'est révélée intéressante pour les épargnants en 2014, avec un taux de rendement de 2,50% pour les fonds en euros. Un taux trop élevé, selon l'agence Fitch Ratings.

Des taux de rendement maintenus

En 2014, les assurances vie avec fonds en euros ont atteint un taux de rendement de 2,50% en moyenne, pour l'année 2014. En 2013, le taux était supérieur de 0,3%. Mais pour maintenir l'assurance vie à un niveau stable, les compagnies d'assurance vie ont dû cette année maintenir artificiellement le taux servi par leurs contrats. Il s'agissait de conserver leurs clients en évitant une baisse trop nette du taux. L'agence Fitch Ratings a souligné dans un récent communiqué la rémunération trop généreuse des contrats, qui avait pour effet de mettre sous pression les assureurs.

Compagnies d'assurance sous pression

Les taux sont actuellement très bas, comme c'est par exemple le cas de l'OAT française. Or, le rendement des placements influence le rendement de l'assurance vie. Pour atteindre un rendement de 2,5% sur l'assurance vie, les assureurs ontdû offrir 1,5% à leurs clients en se mettant eux-mêmes sous pression.

Des amorces de solution

Pour rééquilibrer cette situation, les assureurs encouragent les épargnants à investir plutôt sur des assurances vie en unités de compte. Ces contrats sont plus rentables pour les assureurs, car ils mobilisent moins de fonds propres. Ils sont aussi plus risqués pour les épargnants, mais potentiellement plus rémunérateurs. Par ailleurs, les assureurs se tournent davantage vers des obligations d'entreprises et moins vers les titres d'État, pour retrouver un équilibre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant