L'assurance vie en ligne peine à séduire

le
0

Depuis plusieurs années, les particuliers ont la possibilité de souscrire une assurance vie en ligne. Mais ces contrats, pourtant attractifs en termes de coût, peinent à attirer les épargnants.

Une faible part des contrats

Les banques en ligne, suivies des banques et assureurs traditionnels, proposent des contrats d'assurance vie sur internet. Aujourd'hui, plusieurs dizaines de formules existent, généralement très avantageuses. Les frais de gestion appliqués sont réduits, les arbitrages peuvent être effectués gratuitement, les versements sont souvent réalisables sans coût et les fonds proposés sont très intéressants en termes de rendement. Malgré ces atouts indéniables, l'assurance vie en ligne a grand mal à s'imposer au fil des années. A ce jour, elle représente seulement 2% de la collecte.

Une souscription contraignante

Par nature, l'assurance vie en ligne donne lieu à une souscription par internet. Mais les démarches se révèlent un peu fastidieuses : il est nécessaire de télécharger le dossier du contrat, de vingt à trente pages, puis de l'imprimer et le compléter, avant de l'envoyer à l'assureur avec la copie d'une pièce d'identité. Seules les banques en ligne donnent accès à la signature électronique, simplifiant la souscription.

Un manque de conseil personnalisé

L'autre faiblesse de l'assurance vie en ligne est le manque d'accompagnement du souscripteur, lors de la sélection des supports. La composition d'un portefeuille équilibré, adapté au profil de l'épargnant, est effectivement un moment clé sur lequel les assureurs traditionnels conservent l'avantage.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant