L'assurance vie a de beaux jours devant elle

le
0
Gilles Ulrich, D.G. Le Conservateur
Gilles Ulrich, D.G. Le Conservateur

(lerevenu.com) - De nombreux retraités améliorent ainsi leur niveau de vie.

Les taux de rendement des fonds en euros sont en baisse de 0,15% Mais quel placement sans risque et liquide peut rivaliser avec les meilleurs d'entre eux dont la rémunération est supérieure à 3,5% ?

Le Livret A à 1,75% ? Non. Les livrets bancaires ? Pas plus. Les Sicav monétaires ? Encore moins.

Alors faut-il envisager un peu de risque ?

* Avec l'immobilier ? Les transactions dans l'ancien sont en chute de plus de 20% et de nombreux experts prédisent une forte correction des prix.

* Avec les Sicav obligataires ? Dans un contexte de taux historiquement bas, elles semblent à éviter.

* Avec les actions ? Oui, à condition d'accepter leur volatilité. Mais combien d'entre nous sont prêts à risquer leur capital ?

En conclusion, un contrat multisupport, avec un très bon fonds en euros et une part d'unités de compte, permet de profiter de la potentielle hausse du CAC 40. Cela, tout en disposant d'une garantie de son capital au terme du contrat. Ne serait-il pas l'une des solutions les mieux adaptées à ce contexte de marché ?

J'en suis convaincu. L'assurance vie de qualité reste une stratégie gagnante.

Gilles ULRICH
Directeur général
Compagnie Le Conservateur

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant