L'association Redéo rêve d'un nouvel essor économique pour la Bretagne

le
0

L'association Redéo appelle à une « Bretagne belle, prospère, solidaire et ouverte sur le monde ». Pour atteindre son objectif, elle crée une collaboration étroite avec les acteurs locaux de la région.

«Rêve et ose la Bretagne». Voilà le slogan de la toute nouvelle association bretonne Redéo - l'équivalent de 'il faut' en breton -, lancée en début de semaine, qui veut proposer un nouveau modèle économique pour relancer le dynamisme de la région. «Les bonnets rouges sont une réponse. Rédéo en est une autre», indique Pierre-Jean Coïc, président de l'association. Avec une cotisation annuelle à 10 euros, Redéo cherche à toucher le plus grand nombre et se dit ouverte à tous. Le fonctionnement économique de l'association s'appuie sur deux bras armés. Le premier, un fonds de dotation, permet à qui veut de donner, particuliers comme entreprises. Ce fonds aura pour tâche de réaliser des études de marché et d'aider l'émergence d'entreprises jeunes et in...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant