L'Assemblée supprime les conseillers territoriaux

le
0

PARIS (Reuters) - Les députés français ont adopté mardi par 332 voix contre 169 une proposition de loi sénatoriale socialiste qui abroge la loi de décembre 2010 créant les conseillers territoriaux voulus par l'ancien président Nicolas Sarkozy.

La gauche, mais aussi quelques élus de droite, ont voté cette proposition de loi, déjà votée au Sénat, qui abroge les dispositions de la loi du 16 décembre 2010.

Cette loi créait, dans le but de "rationaliser l'action locale", les conseillers territoriaux, des élus qui devaient remplacer à partir de 2014 à la fois les conseillers généraux et les conseillers régionaux.

Mais la gauche, qui s'était engagée à abroger cette réforme en cas de retour aux affaires, estimait que la création de ces conseillers territoriaux allait "ramener les conquêtes de la parité et de l'autonomie locale plus de dix années en arrière".

L'Assemblée ayant adopté plusieurs amendements de précision, le texte devra retourner au Sénat dans quelques jours pour son adoption définitive.

Emile Picy, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant