L'Assemblée bientôt présidée par Bartolone

le
0
Ses trois concurrents au «perchoir» pour le groupe PS, Élisabeth Guigou, Jean Glavany et Daniel Vaillant, se sont retirés à l'issue du premier tour, laissant la voie libre au président du conseil général de Seine-Saint-Denis.

Claude Bartolone sera le candidat des députés socialistes à la présidence de l'Assemblée nationale. L'élection au perchoir aura lieu mardi prochain, à la reprise des travaux parlementaires. Réunis jeudi après-midi à huis clos, dans la salle des fêtes de l'hôtel de Lassay (résidence du président de l'Assemblée), les députés PS, qui devaient départager les quatre candidats en lice - Claude Bartolone et Élisabeth Guigou, tous deux élus de Seine-Saint-Denis, Jean Glavany, député des Hautes-Pyrénées, et Daniel Vaillant, député de Paris - ont placé très largement en tête au premier tour le président du conseil général de Seine-Saint-Denis. Bartolone a obtenu 127 voix sur 258 suffrages exprimés, soit 3 voix de moins que la majorité absolue, Glavany 59 voix, Guigou 50 voix et Vaillant 22 voix.

Pas de second tour

Les trois candidats au perchoir arrivés derrière Bartolone, qui ne voulaient surtout pas offrir le spectacle de la division, se sont rapidement dés

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant