L'Assemblée a voté la réforme des retraites en nouvelle lecture

le
0
L'Assemblée a voté la réforme des retraites en nouvelle lecture
L'Assemblée a voté la réforme des retraites en nouvelle lecture

Cela ne s'est pas fait sans accroc, mais la réforme des retraites a finalement été adoptée en nouvelle lecture lors d'un vote bloqué, à l'Assemblée nationale ce mardi. Et par 291 voix contre 243, soit plus largement qu'en première lecture. Le geste du gouvernement, dans la nuit de lundi à mardi, a porté ses fruits.

>> EN SAVOIR PLUS. Réforme des retraites : on cotisera plus et plus longtemps

En annonçant deux mesures - l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS) sera revalorisée d'une cinquantaine d'euros pour les plus de 60 ans et le minimum vieillesse deux fois en 2014- visant à compenser le report de la revalorisation des pensions, la ministre de la Santé Marisol Touraine a réussi à contrer l'opposition d'une partie de la gauche. Les écologistes se sont finalement abstenus comme en première lecture et les radicaux de gauche ont voté le projet de loi. Dans les rangs socialistes, le nombre d'abstentionnistes, des membres de l'aile gauche mais aussi l'ex-ministre Delphine Batho, a été réduit de 17 à 11. Le Front de Gauche, l'UMP, l'UDI et l'extrême droite ont voté contre.

«Attention accrue aux plus démunis»

A la tribune au nom du groupe RRDP (radicaux de gauche et divers gauche), Roger-Gérard Schwartzenberg s'est félicité de ce geste du gouvernement. «Notre groupe, dans sa quasi-totalité, votera ce projet de loi, qui désormais porte une attention accrue aux plus démunis, aux plus vulnérables», a-t-il lancé. «Même si votre écoute fut tardive, au moins les mesures annoncées permettront-elles de protéger les plus démunis», a renchéri Véronique Massonneau pour les écologistes. La députée EELV de la Vienne a toutefois conclu son intervention par un bémol, évoquant le «sentiment du devoir accompli mais pas d'une réforme réussie».

Le député socialiste Christian Paul s'est lui aussi réjoui que «jusqu'à la dernière heure, nous ayons pu trouver avec ce gouvernement et l'ensemble des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant