L'ASSE arrache le nul à Mayence

le
0
L'ASSE arrache le nul à Mayence
L'ASSE arrache le nul à Mayence

Maladroits offensivement, comme à leur habitude, les Verts se sont fait peur sur la pelouse de Mayence. Heureusement pour eux, Beric était encore là pour surgir en fin de match. Et offrir un point aux siens.

1. FSV Mayence 05 1-1 AS Saint-Étienne

Buts : Bungert (58e) pour Mayence // Beric (88e) pour St-Étienne

La joie est à la hauteur de l'effort. Après de longues minutes à pousser en vain, les Verts peuvent enfin exulter. On joue la 87e minute et Beric, en bon renard des surfaces, surgit dans la surface pour tacler un ballon qui traîne dans les cages de Lössl. Le but n'est pas très académique, mais peu importe, l'ASSE parvient enfin à inscrire ce pion qui se refusait à elle depuis le début de la rencontre. La faute, encore une fois, à un cruel manque d'imagination sur le plan offensif. Et finalement, même si les Verts auront eu la possession du ballon sur l'ensemble de la rencontre, ils peuvent se satisfaire de ce match nul. Car après tout, c'est déjà ça.

Une première période pour se jauger


Invaincus depuis trois journées en championnat, les Stéphanois avaient bien l'intention de prolonger leur belle série sur la pelouse de Mayence pour leur entrée en lice dans cette Ligue Europa. Mais si très vite les hommes de Galtier prennent la possession du ballon, les occasions, elles, se font rares. Très rares, même. Entre des Allemands qui restent sur neuf buts encaissés en trois journées, et des Verts qui ont toujours un peu de mal sur le plan de l'animation offensive, les prises de risques sont minimes, voire inexistantes. Bien servi par Malcuit, Hamouma tente de déclencher les hostilités à la demi-heure de jeu mais sa frappe du gauche est beaucoup trop molle pour réellement inquiéter Lössl. La fin de ce premier acte reste fidèle à ses débuts, l'ASSE a le ballon, souvent, mais n'en fait pas grand-chose. Sans surprise, les deux équipes continuent de se jauger jusqu'à la pause, sans oser tenter quoique ce soit, comme deux bêtes pas assez sûres de leurs forces pour essayer de placer une attaque. Et tant pis pour le spectacle.

Beric de nouveau en sauveur


Sans doute pas insensibles au formidable soutien de leurs supporters, les joueurs de Mayence débutent cette seconde période comme métamorphosés. Et alors que l'arbitre oublie de siffler un penalty pour une main de Beric dans sa surface, les Stéphanois ne doivent leur salut…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant