L'ASPIM fête le succès de l'immobilier non coté

le
0

L’Association française des Sociétés de Placement Immobilier (ASPIM) célèbre ses 40 ans  et le succès de l'immobilier non coté. Pour son président  Patrick de Lataillade, « Le secteur de l’immobilier papier, collectif et non coté a profondément évolué en 40 ans pour devenir une industrie mature »

Encadrée par des professionnels répondant aux exigences du régulateur français et des directives européennes , l'immobilier papier est devenu par son importance et sa dynamique,incontournable pour le financement et la mutation du parc immobilier locatif tertiaire. Il est un facteur de souplesse et de compétitivité économique des entreprises. Il répond aussi à la demande des investisseurs particuliers et institutionnels pour des produits de diversification, de long terme, à distribution régulière de revenus. Dans cette évolution, l’ASPIM « est fière d’avoir joué́ un rôle central pour sensibiliser les pouvoirs publics, les élus et les régulateurs à la nécessité de développer en France des outils de placement immobilier qui ont un réel impact sur la croissance. »

UN MARCHE PROFOND EN TRES FORTE CROISSANCE

- Capitalisation : + de 80 mds d’euros.

- Soit 7,5 millions de M2 loués en résidentiel et dans le tertiaire.

- Immobilier tertiaire locatif : 98% des actifs gérés.

- SCPI : 166 véhicules, 35 mds d’euros sous gestion détenus par environ 600.000

ménages.

- OPCI grand public : 11 fonds, pour 3,3 mds1 d’euros, montant en très forte

augmentation lié à la distribution des OPCI sous forme d’unités de compte de

contrats d’assurance-vie.

- OPPCI (OPCI Professionnel) : 205 fonds, pour 45,7 mds d’euros soit +`32% par

rapport à 2013.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant