L'ASN épingle Areva et EDF pour la centrale nucléaire du Blayais

le
0
L'ASN ÉPINGLE AREVA ET EDF POUR LA CENTRALE NUCLÉAIRE DU BLAYAIS
L'ASN ÉPINGLE AREVA ET EDF POUR LA CENTRALE NUCLÉAIRE DU BLAYAIS

PARIS (Reuters) - L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a estimé qu'Areva n'avait pas apporté tous les éléments de réponse en matière de sûreté pour le remplacement des générateurs de vapeur de la centrale nucléaire du Blayais (Gironde).

Un des réacteurs de la centrale est arrêté depuis la fin juillet 2014 pour sa troisième visite décennale et ses trois générateurs, fabriqués par Areva, doivent être remplacés par EDF.

Or l'ASN a fait savoir mercredi, dans un communiqué, qu'après examen de la conception et de la fabrication des nouveaux réacteurs, elle avait constaté qu'Areva n'avait pas apporté "toutes les justifications de sûreté" en vue du montage des nouveaux générateurs de vapeur et de leur mise en service.

Aussi a-t-elle demandé au groupe nucléaire ainsi qu'à EDF la réalisation d'essais complémentaires concernant les propriétés mécaniques de certains matériaux ainsi que davantage d'éléments sur le dimensionnement des équipements ou l'adéquation des méthodes de contrôle à la détection des défauts potentiels.

L'ASN rappelle également qu'il appartient à EDF de faire en sorte que les fabricants puissent "exercer pleinement leur responsabilité et, notamment, réaliser l'analyse des risques requise avant d'entamer la conception et la fabrication".

Elle ajoute que "d'une manière générale (...) les justifications et démonstrations apportées par les fabricants (...) sont encore régulièrement insatisfaisantes", malgré un arrêté datant de décembre 2005 qui a renforcé de manière significative les éléments demandés en matière de sûreté concernant la conception et la fabrication des équipements sous pression nucléaire.

Personne n'était joignable dans l'immédiat chez Areva comme chez EDF.

(Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant