L'ASL dément que ses représentants soient allés à Moscou

le
0

BEYROUTH, 27 octobre (Reuters) - Aucune délégation de l'Armée syrienne libre (ASL, rebelles soutenus par l'Occident) ne s'est rendue en visite à Moscou, ont déclaré mardi à Reuters des représentants de quatre factions réunies sous cette bannière, démentant là des affirmations relayées par une agence de presse russe. Un fonctionnaire du ministère russe des Affaires étrangères du nom de Mikhaïl Bogdanov, cité mardi par l'agence Interfax, a déclaré que des délégations de l'ASL s'étaient rendues à plusieurs reprises à Moscou, y compris cette semaine, sur fond de relance des efforts diplomatiques pour tenter de trouver une issue au conflit syrien. "Ce qui a été dit sur des discussions est faux", a déclaré Ahmed al Seoud, chef de la 13e division, affiliée à l'ASL, qui opère dans des zones de l'ouest de la Syrie pilonnées par l'aviation russe depuis le 30 septembre. Le porte-parole d'Alouiyat Seïf al Cham, groupe affilié à l'ASL qui opère dans le sud de la Syrie, a dit pour sa part que "Rien de ce genre n'a eu lieu nous concernant. Il est impossible pour nous d'accepter d'aller à Moscou et de dialoguer avec eux (les Russes). Nous ne voulons pas de leur aide". L'opposition politique soutenue par l'Occident - la Coalition nationale des forces de l'opposition et de la révolution - a également démenti de telles visites. (Tom Perry; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant