L'Asie, terre catholique fertile

le
0
Même s'ils sont minoritaires sur le continent, les chrétiens sont de plus en plus nombreux. Et paradoxe, là-bas, l'Église fait figure de modernité.

Pour la planète catholique, le troisième millénaire sera-t-il celui de l'Asie, comme le deuxième fut celui de l'Afrique et de l'Amérique et le premier celui de l'Europe? Jean-Paul II lui-même avait soulevé cette question aux accents prophétiques lors du synode pour l'Asie, en 1998. De fait, l'un des foyers les plus dynamiques de l'Église se situe désormais à l'est du monde. L'Asie compte 12 % des fidèles, une part en progression, comme celle de l'Afrique, alors que l'Europe et l'Amérique reculent. Selon l'Annuaire pontifical 2012, c'est en Asie que la croissance du nombre de prêtres est la plus forte (+1 695 entre 2009 et 2010), davantage même qu'en Afrique, tandis qu'à l'inverse l'Europe en a perdu 905. C'est en Asie aussi que le nombre de religieux non prêtres et de séminaristes augmente le plus, l...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant