L'Asie en crise tourne le dos à la croissance à deux chiffres

le
0
INFOGRAPHIE - la Banque asiatique de développement (BAD) a révisé mercredi à la baisse ses prévisions de croissance pour la région.

Christine Lagarde, qui se rend la semaine prochaine à Tokyo pour les assemblées générales du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale, entend que les pays qui y participeront «soient déterminés à se serrer les coudes, à agir ensemble pour surmonter la crise et favoriser la reprise».

Faisant directement référence aux îles Senkaku (Diaoyu pour les Chinois), elle souligne dans une interview à l'agence nippone Kyodo que «la Chine et le Japon sont deux économies majeures qui ne doivent pas être distraites par des divisions territoriales».

Un avertissement qui tombe au moment même où la Banque asiatique de développement (BAD) a révisé mercredi à la baisse ses prévisions de croissance pour la région. Elle table sur une hausse de 6,1 % du PIB de l'Asie dite en développement (45 pays, hors Japon notamment) en 2012, contre 7,2 % en 2011, et de 6,3 % en 2013. «Le développement en Asie est bien plus lent que ce que nous escomptions. Le temps de la cr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant