L'Asie du Sud-Est réunie sous la pression du yuan

le
0
Les pays de l'Asean, la Chine, le Japon, la Corée, l'Inde et l'Australie se retrouvent au Vietnam.

Hanoï accueille ce matin les dix pays de l'Asean, l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (1), avant de s'ouvrir samedi à la Chine, la Corée du Sud, le Japon, l'Inde, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Ce double sommet au Vietnam promet d'être très largement centré sur la monnaie chinoise, le yuan, que le monde entier juge sous-évaluée. Mercredi encore, le patron du FMI (Fonds monétaire international) pour l'Asie a demandé à Pékin de «faire en sorte qu'elle s'apprécie».

Au lendemain de la réunion des ministres des Finances du G20 en Corée du Sud, qui se sont mis d'accord pour éviter une guerre des monnaies et pour réclamer que les taux de change soient «déterminés par le marché», l'avertissement s'adresse aussi à tous les pays d'Asie qui maintiennent artificiellement bas leurs taux de change pour aider leurs exportateurs.

Ce problème est d'ores et déjà au centre d'une réunion ouverte mercredi, à Hanoï également, entre les dirigeants d'entrepr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant