L'Asie de l'Est résiste mais s'inquiète de l'Europe

le
0
Le poids de la Chine augmente sur l'économie des pays émergents de la région. Les problèmes de la zone euro risquent d'avoir des répercussions financières.

La croissance reste particulièrement forte dans les pays émergents de l'Asie de l'Est. Mais ils subissent tout à la fois les conséquences du tsunami au Japon, des inondations en Thaïlande et, d'une manière plus générale, le ralentissement de l'économie mondiale.

Ils sont aussi de plus en plus nombreux à s'inquiéter de la crise européenne, même si elle ne les touche pas encore directement. Autant de raisons pour que la Banque mondiale, qui publiait mardi son deuxième rapport annuel sur la région, maintienne à 8,2% la progression de son PIB (produit intérieur brut) cette année et la révise à 7,8%, contre 7,9% prévus en mars, pour 2012.

Une correction certes minime, mais qui cache un déséquilibre. Les pays émergents de l'Asie de l'Est dépendent de plus en plus de la Chine. La «forte demande intérieure» de cette dernière «tire la croissance de la région», note la Banque mondiale qui précise que, sans elle, la progression du PIB de l'Asie émergente ne dépass

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant