L'Asie boursière en ordre dispersé

le
0
Les investisseurs de la région sont toujours inquiétés par les problèmes de dettes souveraines en Europe. Au Japon, le Nikkei se maintient dans le vert après l'annonce d'une accélération de la croissance de l'archipel au troisième trimestre.

Les doutes s'emparent des marchés asiatiques en ce début de semaine. Les investisseurs de la région ne parviennent pas à rebondir après les séances baissières de vendredi dernier. Et les clôtures dans le rouge vif de Wall Street et des Bourses européennes en fin de semaine ne font rien pour rassurer.

Les places boursières asiatiques sont encore inquiétées par les nouvelles venant d'Europe. Des rumeurs de presse annoncent que l'Union européenne (UE) pourrait déclencher un plan de sauvegarde de 70 milliards d'euros pour venir en aide à l'Irlande. Au même moment, des informations circulent sur une éventuelle sortie du Portugal de la zone euro tandis que la Grèce envisagerait d'étendre la période de remboursement du prêt de 110 milliards accordé par le FMI et l'UE.

Forte croissance du PIB japonais

Au Japon, le Nikkei reste malgré tout dans le vert. L'indice phare de Tokyo, qui avait entamé la journée en progression de 0,7%, accélère sa hausse pour finalement

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant