L'Asean redoute le ralentissement de la Chine

le
0
INFOGRAPHIE - Les pays d'Asie du Sud-Est, réunis à Brunei, craignent que leur commerce pâtisse du ralentissement chinois.

Les chefs d'État des dix pays membres de l'Asean (Association des nations de l'Asie du Sud-Est) sont réunis jusqu'à jeudi soir à Brunei. À l'occasion de ce 22e sommet, ils doivent jeter les bases d'une immense zone de libre-échange en Asie-Pacifique qui pourrait comprendre la Chine, le Japon, l'Australie, la Corée du Sud, l'Inde et la Nouvelle-Zélande.

Un marché potentiel de 3,5 milliards d'habitants qui représente un produit intérieur brut de 23.000 milliards de dollars, soit le tiers du PIB mondial.

Ce projet, baptisé «Partenariat économique intégral régional» (RCEP en anglais), se veut un contrepoids à l'accord commercial transpacifique (TPP) lancé par les États-Unis avec le Japon, l'Australie, Brunei, le Chili, le Canada, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour et le Vietnam, mais sans la Chine.

Le Fond...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant