L'ascension de l'Everest reprendra la semaine prochaine

le
0

KATMANDOU, 30 avril (Reuters) - L'escalade de l'Everest sera à nouveau autorisée la semaine prochaine, une fois réparés les dégâts aux voies d'accès causés par les avalanches déclenchées par le tremblement de terre de samedi dernier, ont annoncé jeudi les autorités. "Les expéditions reprendront la semaine prochaine", a déclaré Tulsi Prasad Gautam, responsable du département alpinisme au ministère du Tourisme. Lors d'une réunion informelle rassemblant les représentants des autorités et des organisations liées aux séjours en montagne, il a été décidé qu'il n'y avait "pas de risque supplémentaire" pour les grimpeurs lié au tremblement de terre. Une équipe de l'organisation Icefall Doctors devrait avoir réparé d'ici une semaine la route traversant la périlleuse cascade de glace du glacier de Khumbu, a expliqué Tulsi Prasad Gautam à Reuters. Cette route est empruntée par les alpinistes qui passent par le côté sud de l'Everest en territoire népalais. La présence des Icefall Doctors est confirmée par Ang Tshering Sherpa, chef de l'Association népalaise d'alpinisme. Une énorme avalanche déclenchée par le séisme de samedi a balayé une partie du camp de base de l'Everest. Des guides de montagne et 18 alpinistes ont été tués. Plus de 60 personnes ont été blessées. Si de nombreux grimpeurs ont renoncé à faire l'ascension du sommet le plus élevé du monde (8.850 mètres), d'autres ont toutefois décidé de continuer malgré la tragédie en cours au Népal où le bilan du séisme de magnitude 7,8 dépasse désormais les 5.000 morts. Selon Tulsi Prasad Gautam, 60 à 70 grimpeurs sont encore au camp de base. Au total, il estime que plus de 350 personnes vont essayer d'atteindre le sommet, ce qui fera un total de 700 personnes si on compte les sherpas, soit un nombre normal pour la saison de printemps. Il précise que les cordes enterrées par l'avalanche à la cascade de glace de Khumbu vont être extraites de la neige et réutilisées. En cas d'impossibilité, de nouvelles cordes et échelles sont prévues. Elles ont déjà été apportées au camp de base. Le département alpinisme envisage aussi de prolonger la saison jusqu'à début juin pour ceux qui détiennent un permis de 90 jours pour escalader l'Everest. La mousson commence en principe le 1er juin. La météo rend alors la montée impossible. (Gopal Sharma et Andrew R.C. Marshall; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant