L'ascension d'une génération de politiques

le
0
François Baroin, Valérie Pécresse ou Laurent Wauquiez, promus mercredi, font partie des anciens «espoirs» qui trustent les postes clés de la majorité et de la République.

En janvier 2009, L'Express les avait réunis le temps d'une photo. Six «espoirs» de la droite pour l'Élysée. D'un côté, François Baroin et Jean-François Copé, héritiers du chiraquisme et, à l'époque encore, enfants terribles de la majorité. De l'autre, quatre ministres du gouvernement Fillon : Valérie Pécresse et Nathalie Kosciusko-Morizet, Xavier Bertrand et Laurent Wauquiez. Pour être parfaitement complet, le cliché aurait dû comprendre Bruno Le Maire, l'ancien bras droit de Dominique de Villepin, qui était à la veille d'entrer au gouvernement.

Deux ans et demi plus tard, ces «espoirs» trustent les postes clés de la majorité et de la République. Promus mercredi, François Baroin, Valérie Pécresse et Laurent Wauquiez. Récompensés en novembre, les autres se voient confirmés : NKM au quatrième rang protocolaire ou Xavier Bertrand, «qui fait jour après jour la démonstration de son talent», selon un proche du chef de l'État. À la tête de l'UMP, J

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant