L'AS Monaco s'est fâché en seconde période

le , mis à jour à 22:48
0

par Quentin Migliarini (iDalgo)

Sans trembler outre mesure, l'AS Monaco a validé son billet pour les barrages de la Ligue des Champions en écrasant (4-0) une trop faible équipe de Berne ce mardi soir. Virevoltant depuis son arrivée à l'AS Monaco, Cavaleiro a poursuivi sur sa lancée et donné le tournis aux défenseurs adverses, à l'instar de Moutinho et Martial, très en jambes aujourd'hui. Pas de buts à la mi-temps, faute de réussite, mais de nombreuses situations dangereuses en faveur des Monégasques. La seconde période est l'occasion pour les hommes de Leonardo Jardim de prouver qu'ils ont du ballon. Résultat ? Quatre buts au cours d'un deuxième acte enlevé et spectaculaire. Comme un symbôle, c'est Ivan cavaleiro qui ouvre la voie à ses partenaires d'une superbe frappe enroulée du droit qui termine sa course dans le petit filet opposé (54e). Presque dans la foulée de l'ouverture du score, c'est un autre Portugais, João Moutinho, qui dépose le ballon sur la tête de Kurzawa (64e). Le meneur de jeu Lusitanien poursuit son festival technique et se retrouve à l'origine du troisième but inscrit par Anthony Martial (70e), enfin récompensé de ses efforts. Cerise sur le gâteau, Stefan El Shaarawy, tout juste entré en jeu, participe à la fête et trompe Mvogo d'une frappe plein axe (77e). Critiqué pour son jeu trop défensif, l'AS Monaco a répondu à ses détracteurs avec panache et un sens du spectacle aiguisé, dans le sillage d'une jeunesse déjà triomphante. Vainqueurs trois buts à un à l'aller, en Suisse, l'ASM connaitra son adversaire en barrages vendredi midi.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant